webleads-tracker




Capotages

La plupart des sources de bruit important dans les zones résidentielles

…sont liées aux équipements climatiques du bâtiment : chauffage, climatisation, ventilation, rafraîchissement. Aux abords des zones industrielles, ces sources sont parfois inhérentes au processus industriel proprement dit (installations de broyage dans une carrière, par exemple), mais plus généralement, elles sont résident dans les installations périphériques à la production (compresseurs, pompes, alimentation de matières premières à partir de silos, broyeurs de recyclage, ventilateurs, par exemple). Ces sources étant identifiées et localisées, on peut facilement concevoir un capotage pour réduire les émissions sonores.

Les principes techniques

Elles sont les mêmes que ceux utilisés pour le capotage de machines intégrées à une production industrielle. Le cahier des charges contient toutefois des éléments supplémentaires :

  • Résistance aux intempéries: corrosion suite à la pluie, charge supplémentaire de neige, arrachement possible par le vent …
  • Résistance aux variations de températures, avec des extrêmes en hiver et sous le soleil d’été
  • Fatigue mécanique accrue, due aux cycles de température additionnés aux efforts mécaniques
  • Résistance à l’impact : chutes de pierres, de branches, …
  • Risques de dégradations volontaires et de vol de pièces lorsque les équipements sont accessibles du public
Le capotage sert d’ailleurs souvent de protection aux équipements qu’il insonorise.
 

Le livre blanc « Encoffrement acoustique des machines » est disponible au téléchargement gratuit sur notre blog Protection-Bruit.fr